wrapper

Messages aux ONG Non Membres
Nous sommes un réseau particulièrement actif.
Nous sommes un réseau performant.
Nous apportons un avantage concurrentiel important.
Catégorie : Infos d'ailleurs
Lancé en septembre 2014 par le chef de l’Etat, le Haut Conseil pour la Mer (HCM) a pour mission de mettre en place un dispositif étoffé permettant de mieux organiser et de mieux coordonner les services qui ont compétence sur le domaine maritime togolais et de répondre aux évolutions en matière sécuritaire, environnemental et économique.

Via l’Organisme national chargé de l’action de l’Etat en mer (l’ONAEM), il a pour tâche de définir avec précision les frontières maritimes du pays, d’améliorer le contrôle des navires et des embarcations, de lutter contre la pollution et l’érosion côtière, de promouvoir la pêche.

Cet organe doit aussi réfléchir aux moyens de combattre la piraterie, un phénomène qui prend de l’ampleur dans le Golfe de Guinée.

La deuxième conférence maritime s’est ouverte jeudi à Lomé en présence du Premier ministre Komi Selom Klassou et des représentants des différents ministères concernés.

Lors de son intervention, le chef du gouvernement a indiqué que cette réunion se déroulait à quelques mois de la conférence de Lomé sur la sécurité maritime.

Il a également détaillé les actions prioritaires de l’ONAEM : disposer d’outils de planification nécessaires à une meilleure sécurisation des activités maritimes et de nos infrastructures portuaires, accélérer le processus de ratification des conventions internationales relatives au secteur maritime, trouver le meilleur moyen susceptible de valoriser et de pérenniser les acquis du Sommet de Lomé.

Statistiques

1027231
Aujourd'hui:
Hier:
Cette Semaine :
Semaine passée :
Ce mois
Mois passé
Tous les jours
2345
6440
200620
785426
317414
184048
1027231

Votre IP: 3.236.212.116
2021-09-27 07:14

Notre page Facebook